Narratives of change version bêta

Revue d’écriture numérique du changement écologique

Coupure et couture sont les premières figures du boulevard Saint-Laurent dans les descriptions autant institutionnelles, fictives qu’habitantes, même si cette séparation entre Anglophones et Francophones est à nuancer. Entre les deux communautés linguistiques fondatrices, à chaque vague d’immigration, les nouveaux immigrants se sont installés dans un secteur du boulevard, cherchant confort culturel et bon voisinage entre les leurs. Le boulevard constituait une sorte de zone franche, appropriée par chacun des groupes immigrants. Cette frontière linguistique devient aujourd’hui plus poreuse, se déplaçant vers l’Est, voire disparaît, et les communautés immigrantes s’installent désormais dans d’autres espaces de la ville.