Narratives of change version bêta

Revue d’écriture numérique du changement écologique

Les récits

Les récits présentent les quatre histoires légale, humaine, touristique et naturelle des montagnes du Semēn. Les neuf lieux qui sont présentés conduisent, d’ouest en est, au Ras Dejen. Depuis Debark, ville d’entrée du parc national, on rejoint le camp de Sankaber, en passant par la rivière de Jinbar. Arrivé à Gich, village principale du Semēn, il faut dix-sept kilomètres pour arriver, après avoir traversé le plateau d’Enatye, au camp de Chenek. De là, la piste s’élève vers le mont Bwahit, à partir duquel, via Ambiko, deux jours de marche sont nécessaires pour atteindre, à 4560 mètres d’altitude, le sommet du Ras Dejen. En cliquant sur les étapes inscrites sur la carte ou en suivant l’itinéraire à l’aide de l’onglet « Étape suivante », les récits proposent le récit multiforme d’une histoire éco-raciste : celle où des représentations racistes et occidentales de l’écologie africaine ont fait d’un territoire rural isolé un « parc national », un « Patrimoine Mondial » et, à terme, un territoire de violence. À chaque étape, les photographies peuvent être agrandies et les onglets "Archives" relatent le récit du changement dans le temps, et dans l'espace. 

La Loi

L'Homme

Le Visiteur

La nature